11 règles d’or pour la rédaction de contenu de votre site Web

Selon Internet Live Stats, il existe près de 1,9 milliard de sites Web, plus de 3,5 milliards de recherches sur Google chaque jour et environ 350 000 tweets envoyés chaque minute.

Capturer l’intérêt des internautes dans cet univers numérique en pleine explosion peut être extrêmement difficile. Une étude du service d’analyse Chartbeat a révélé que 55% des visiteurs passent en moyenne 15 secondes ou moins sur une page Web.

Une bonne rédaction de contenu de votre site Web est la clé pour capter l’attention des internautes .

Certains conseils d’écriture s’appliquent, quel que soit le moyen de diffusion de votre texte. D’autres tactiques sont particulièrement pertinentes pour la rédaction numériques. Suivez ces 11 principes pour vous assurer que le contenu de votre site Web reçoit l’attention qu’il mérite.

1. Connaissez votre public

Cela semble simple, mais tant d’écrivains mettent le stylo sur le papier – ou le doigt sur le clavier – avant de songer à qui ils essaient d’atteindre. Avant de rédiger du contenu, posez-vous les questions suivantes: Quel est mon public cible principal? Comment trouveront-ils mon site en ligne?

Par exemple, supposons que vous créez un site Web pour un cabinet d’avocats. Votre public principal peut être composé de clients existants. Cependant, votre public secondaire est beaucoup plus large et pourrait inclure d’autres avocats, des journalistes juridiques ou toute personne qui pourrait avoir besoin de vos services dans le futur. Vous devrez vous assurer que votre contenu est à la fois accessible et intéressant pour tous ces publics. Quel genre de questions ces groupes pourraient-ils poser sur un sujet particulier? Où sont-ils les plus actifs en ligne? De quel type d’informations ont-ils besoin?

Le public trouve du contenu Web via de nombreux chemins différents: partage de médias sociaux, liens depuis d’autres sites Web, partage de courriels et résultats des moteurs de recherche. Cette dernière méthode est particulièrement importante lorsque vous écrivez pour le Web. Le texte peut être extrêmement bien rédigé et informatif, mais s’il n’est pas optimisé pour les moteurs de recherche, peu de gens le trouveront probablement. Pensez à nouveau à votre public: quels termes de recherche saisiraient-ils sur Google? Assurez-vous d’inclure ces termes dans les titres et les sous-en-têtes.

2. Suivez le modèle de la «pyramide inversée»

Les lecteurs Web ont une courte durée d’attention: ils décideront si votre site dispose des informations dont ils ont besoin en quelques secondes. Structurez votre contenu comme une pyramide ou un cône à l’envers. Les messages les plus importants se trouvent en haut de la page. Ensuite, explorez progressivement les informations complémentaires les plus spécifiques.

Par exemple, supposons que vous créez une page Web sur une conférence. Les détails les plus pertinents – une description du thème, de la date et du lieu – apparaîtront en haut de la page. Des détails complémentaires comme les orateurs et leurs sujets de conférence suivraient. Les informations les moins importantes – telles que les organisateurs de la conférence, l’historique de la série de conférences ou une liste de ressources associées – apparaîtront au bas de la page.

3. Écrivez des phrases courtes et simples

La courte durée d’attention du lecteur d’aujourd’hui exige des phrases de 35 mots ou moins. Ainsi, un contenu accessible et facile à lire atteindra naturellement un public plus large.

Concentrez-vous sur l’utilisation des noms et des verbes; utilisez les adverbes et les adjectifs avec parcimonie. 

4. Restez fidèle à la voix active

Utilisez des verbes actifs plutôt que passifs et spécifiez le sujet de la phrase. Par exemple, plutôt que d’écrire «Un café a été commandé», écrivez «L’homme a commandé un café». Au lieu de dire “Les produits peuvent être commandés sur notre site Web”, dites “Vous pouvez commander des produits sur notre site Web.”

La voix active aide à créer des phrases courtes et faciles à lire. C’est aussi plus direct; lorsque vous parlez directement au public (“Vous pouvez le faire”), c’est plus engageant que de dire “Il est possible de le faire.”

5. Aidez les lecteurs à visualiser

Des exemples concrets spécifiques aident les lecteurs à mieux comprendre et visualiser vos messages. Considérez ces deux descriptions:

C’est le meilleur jouet pour chien que vous puissiez acheter.

Ou

Nous avons fabriqué le jouet pour chien «Rough Rover» à partir de caoutchouc 100% naturel durable, conçu pour résister aux crevaisons et aux déchirures des mâcheurs les plus dévoués.

Quelle version vous donne une image plus claire du type de jouet que vous pourriez acheter? Des détails spécifiques dans la deuxième description montrent aux lecteurs l’os du chien plutôt que de leur en parler.

En prime, des descriptions plus spécifiques aident le référencement de votre site Web et fournissent aux clients les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs achats.

6. Oubliez le jargon

Le Web est pour tout le monde, pas seulement pour les experts techniques. Assurez-vous donc que l’information est compréhensible pour le non-spécialiste. Épelez les acronymes lors de la première référence. Évitez les propos d’initiés. Expliquez les termes complexes. Et fournissez des hyperliens vers d’autres articles où les lecteurs peuvent obtenir plus d’informations générales sur un sujet particulier.

Considérez cette phrase:

Le journaliste a saisi un SOT du MOS, est retourné à la gare et a mis l’histoire dans la boîte.

Beaucoup de ces termes ne sont compréhensibles que pour les journalistes de radiodiffusion. Une révision facile à lire serait:

Le journaliste a interviewé un spectateur au sujet de l’incident et a enregistré sa déclaration pour l’inclure dans l’histoire.

Cette astuce est particulièrement importante si vous travaillez dans un secteur technique, mais que vous souhaitez que votre site Web attire des clients non experts. N’oubliez pas que vous devez écrire pour votre public (voir le point 1) et non pour vos collègues. L’utilisation d’un langage à la portée de tous vous aidera à projeter une image d’une personne accessible – exactement ce que vous voulez transmettre aux futurs clients.

7. Mélangez votre choix de mots

Les mots sont comme des chocolats – nous avons tous nos favoris. Mais lorsqu’il s’agit de garder vos visiteurs intéressés, la variété est la clé! Avez-vous abusé d’un certain mot? Faites une recherche pour trouver de nouveaux synonymes pour améliorer votre texte.

Gardez également un œil sur les mots-clés de votre site Web: ceux-ci doivent apparaître plusieurs fois dans votre texte, il devrait donc être facile de les reconnaître dans un nuage de mots (https://nuagedemots.co/)

8. Rendez votre texte facile à survoler

En plus de mettre les informations les plus importantes en haut, assurez-vous que le texte est facile à parcourir. La plupart des lecteurs Web balayeront la page pour trouver l’information spécifique qu’ils recherchent. S’ils ne la trouvent pas facilement, ils quitteront la page.

Vous ne le croyez pas? Essayez de porter attention la prochaine fois que vous ouvrirez une page Web que vous n’avez jamais vue auparavant. Lisez-vous chaque mot du début à la fin? Ou votre œil saute-t-il à la recherche des informations que vous souhaitez trouver?

Au lieu de paragraphes riches en texte, utilisez des listes à puces. Plutôt qu’une longue page de texte, organisez le contenu en onglets.

Il est également important de diviser le contenu en sections avec des sous-titres descriptifs. Par exemple, une page Web sur le changement climatique peut présenter les informations sous les titres suivants:

  • Qu’est-ce que le changement climatique?
  • Facteurs du changement climatique
  • Impacts actuels et prévus du changement climatique
  • Solutions pour réduire les émissions

Ces sous-en-têtes aident non seulement les lecteurs à naviguer sur la page, mais ils aideront les moteurs de recherche à trouver votre contenu.

9. Incorporez le multimédia

Parfois, une image – ou une infographie ou une vidéo – vaut vraiment mille mots. La recherche montre que 90% des informations transmises au cerveau humain sont visuelles et que les gens traitent les informations visuelles 60 000 fois plus rapidement que le texte. Un tableau ou un graphique facile à lire peut également mieux expliquer un sujet complexe qu’un texte seul.

Les images aident également à diviser le texte, ce qui facilite la lecture de votre page. Il est recommandé d’avoir au moins une image sur chaque page de votre site Web.

10. Contenu du site Web en couches

L’un des avantages d’un site Web est qu’il est facile de diriger les lecteurs d’une page à une autre. Aidez les lecteurs à trouver plus de contenu en créant des hyperliens vers d’autres ressources pertinentes, en particulier celles de votre propre site Web. Cela aidera les gens à rester engagés avec votre contenu et à se déplacer sur votre site.

Par exemple, pour cette phrase qui se retrouverait sur votre site Web de cuisine: La ratatouille est un plat faible en gras qui se compose d’ingrédients de saison comme l’aubergine, la courge et les tomates. Vous pouvez créer un lien hypertexte «plat faible en gras» vers une page contenant d’autres articles de blog sur une alimentation saine.

Construire ces liens internes au sein de votre propre site aide également votre référencement, mais gardez à l’esprit que les liens doivent toujours être pertinents et utiles. Visuellement, si vous surchargez votre texte avec des liens, les gens ne sauront pas sur quoi cliquer. Google recommande de limiter le nombre d’hyperliens d’une page à un “nombre raisonnable”.

11. Faites des appels à l’action

Les bons sites Web terminent chaque page par un puissant appel à l’action. Y a-t-il une personne qu’un lecteur devrait contacter pour plus d’informations? Une vidéo intéressante à regarder? Que diriez-vous d’un article de blog connexe qu’ils peuvent lire ou d’un rapport qu’ils peuvent télécharger? Cette stratégie aide à diriger les lecteurs vers d’autres zones de votre site Web et les encourage à promouvoir votre contenu auprès de leurs amis et de leur famille.

Gardez ces incitations à l’action succinctes et démarrez-les avec des verbes d’action tels que “Télécharger”, “Partager”, “Rejoindre”, “S’inscrire”, “En savoir plus” ou “Regarder”. Et bien sûr, assurez-vous d’inclure un lien hypertexte qui permet réellement aux lecteurs de réaliser l’action que vous leur demandez d’entreprendre.

Écrire, en général, est un travail difficile – rédiger du contenu pour votre site Web, encore plus. Mais rappelez-vous, vous n’avez pas besoin d’écrire des textes parfaits du premier coup! Une fois votre contenu en ligne, vous pouvez effectuer des vérifications mensuelles du site Web pour surveiller et optimiser ses performances.

Source: The 11 Golden Rules of Writing Content for Your Website

Si vous êtes intéressé à travailler avec moi pour votre site web, vous pouvez remplir ma demande de soumission et je vous contacterai dans les plus brefs délais.